Comment recueillir un essaim ?

mardi 10 avril 2012.
 

Un essaim qui sort d’une ruche au printemps va souvent s’accrocher à une branche d’arbre pendant quelques heures. Pendant ce temps là, un certain nombre d’abeilles (des éclaireuses) partent à la recherche d’un logis convenable. Les abeilles, gorgées de miel, ont des réserves de nourriture pour plusieurs jours et ne piquent pas. Il est alors facile pour l’apiculteur de recueillir cet essaim. Voici quelques conseils pour le récupérer.

Cas d’un essaim accroché à une branche basse
-  Placez sous l’essaim une ruche ou ruchette équipée de cadres dont un certain nombre sont construits (mais provenant de ruches indemmes de maladies), toit ouvert et couvre-cadres enlevé.
-  Faites tomber l’essaim en secouant la branche d’un coup sec.
-  Refermez la ruche ou ruchette.
-  Restez en observation un certain temps. Si une nouvelle grappe se forme sur la branche, c’est que la reine n’est pas dans la ruche ; secouez de nouveau la branche sur la ruche.
-  Attendez le soir pour déplacer la ruche. Veillez à offrir une bonne aération aux abeilles pendant le déplacement pour éviter qu’elles ne meurent étouffées. L’idéal est de disposer d’un plateau grillagé.

Cas d’un essaim posé sur le sol
-  Placez un drap entre l’essaim et la ruche.
-  Avec la fumée de l’enfumoir, incitez les doucement à gagner la ruche et à y rentrer.
-  Refermez la ruche et transportez la vers son emplacement définitif.

La reine d’un essaim étant souvent âgée, il faudra la renouveler. Soit l’année même si vous pouvez disposer de reines d’élevage (mais pas trop tard, il faut que la colonie puisse se développer et faire ses réserves pour l’hiver), l’année d’après sinon.

Vous pouvez aussi consulter l’article de l’Abeille de France sur le piégeage des essaims